Résultats

J7 : Bilan très mitigé !

Dimanche sans victoires pour le FC3M avec un nul pour l’équipe fanion, une courte défaite pour la réserve et un lourd revers à l’extérieur pour l’équipe 3.

St Michel Pissotte Orbrie – FC3M : 0-0

En déplacement sur un terrain compliqué, les rouges du FC3M ramènent le point du match nul avec le sentiment d’avoir retrouvé de la solidité défensive mais sans parvenir à se montrer efficace devant le but. La première demi-heure de jeu est plutôt à l’avantage des locaux qui sont surtout menaçants sur coup de pied arrêté. Les rouges finissent mieux le premier acte et Gustin Godet trouve le poteau avant que Jimmy Bonnin ne manque son face à face. La deuxième période est âpre et disputée mais globalement dominée et maitrisée par les joueurs de Patrice Gandrillon qui manquent de justesse dans les dernières transmissions pour trouver la faille. A plusieurs reprises, il s’en faut de cafouillages ou de dégagements en catastrophe pour empêcher les attaquants du FC3M de marquer… Le match se termine sur un score nul et vierge qui laisse un goût d’inachevé au vu du nombre de situations dangereuses, notamment en deuxième période. Il faut absolument capitaliser et enchainer le week-end prochain avec un résultat positif à domicile.

 

FC3M 2 – Essarts 3 : 1-2

Dans le cadre de la 7ème Journée de Championnat, le FC3M reçoit les Essarts 3. Les locaux se font dominer dès les premiers instants avec des offensives bleues rapides. Malgré de multiples occasions pour les Essarts, notamment sur corner, les rouges parviennent à ne pas encaisser de buts.  Alors que les rouges commencent à faire jeu égal avec les bleus, Anthony Landrieau se blesse à la cuisse. Coup dur pour la formation de Richard Vion. Les minutes qui suivent sont compliqués et le numéro 10 des Essarts à l’aise techniquement fait le jeu sur le côté gauche. Ce dernier se positionne idéalement au 18m et ajuste une frappe déviée par Edouard Cramet finissant au fond des filets. Mi-temps 0-1. Les rouges rentrent aux vestiaires déçus par leur prestation mais toujours avec l’espoir d’égaliser. Le FC3M, orgueilleux, repart sur de nouvelles bases en 2ème période. Les rouges sont créateurs au milieu de terrain, cela débouchant sur de nombreux centres sans concrétisation. Les visiteurs font bloc et parviennent même à marquer à la 70ème minute. Le FC3M, qui ne baisse pas la tête, égalise sur contre attaque grâce au pied gauche de Vincent Butler qui lobe le portier adverse aux 25m. C’est avec déception que l’équipe de Richard Vion rentre aux vestiaires sur le score de 1-2. Le 2ème acte a été plutôt de qualité malgré quelques déchets techniques, seulement les rouges se doivent d’être plus rigoureux sur le terrain et faire un match complet. L’entame de match reste à travailler ainsi que l’esprit d’équipe.

Damvix – FC3M 3 : 7-0

L’équipe 3 du FC3M se déplaçait ce dimanche à Damvix. Après avoir (enfin) réussi à enfiler les maillots, l’arbitre donne le coup d’envoi de cette rencontre à enjeu, les deux équipes ayant le même nombre de points au classement. Mal rentrés dans leur match, les rouges se font surprendre par l’envie mise par les locaux. Suite à une perte de balle rouge aux abords de la surface de réparation, les blancs et noirs enchaînent rapidement et ouvrent le score d’une belle frappe croisée dès la première minute de jeu. Déjà bien présent dès le début de la rencontre, les tambours damvitais redoublèrent d’intensité ainsi que les chants de supporters. En retard sur le porteur, rarement premiers sur le ballon, le FC3M concède un second but à la 10e minute de jeu sur une belle frappe adverse. Les locaux enfoncent même le clou en triplant la marque d’un beau coup-franc direct. L’arbitre siffle la mi-temps sur ce score de 3-0, malgré une fin de mi-temps plus équilibrée. La pause fait du bien aux rouges qui reviennent sur le terrain avec plus d’intentions et d’envie. Mieux tactiquement, les rouges tiennent bon et les adversaires ne parviennent pas à créer le danger. Malheureusement, Sébastien Girardeau se fait expulser bêtement par l’arbitre. Sanction totalement justifiée suite à un tacle par derrière très dangereux et complètement inutile. La fin du match apparait donc comme très compliquée à 10 contre 11. Malgré des rouges concentrés et appliqués, la fraicheur physique et la supériorité numérique des adversaires se fait ressentir. La fatigue a raison des rouges qui sombrent en fin de match en encaissant but sur but. Au delà des faits de match, le résultat est logique tant les locaux se sont montrés supérieurs dans tout les secteurs de jeu. Un match dont les rouges doivent tirer des enseignements pour la suite de la saison !

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut