Résultats

Victoire déterminante pour l’équipe 3 en match en retard

FC3M 3 – Chantonnay 3 : 4-2

Troisième avec 20 points, les rouges recevaient Chantonnay 2e (22 points) à 13 heure à Menomblet.

Les joueurs arrivent les uns après les autres, plus ou moins réveillés, mais globalement en forme. C’était sans compter sur l’arrivé tonitruante (et titubante) du champion Émile Coutant, qui semblait avoir pris exemple dans sa préparation d’avant match sur l’expert, la référence Clément Proutière. Boire ou conduire il faut choisir, le moins que l’on puisse dire c’est qu’Émile avait fait son choix (merci Clément Bourrasseau de l’avoir emmené). «Si Émile marque aujourd’hui, je déchire ma licence» (Hugo Martin), «si Émile marque aujourd’hui, je fais le tour du terrain à poil» (Antonin Godet). Bref, on ne vous fait pas de dessin.

Malgré tout, l’équipe se concentre afin de bien aborder ce match déterminant pour la suite de la saison.

Le coup d’envoi est donné sous le sifflet de Gérard Soulard. La rencontre démarre tambour battant, et une bagarre s’engage au milieu de terrain. Suite à une passe en profondeur mal négocié, l’attaquant de Chantonnay remporte son face à face et ouvre le score à la 10e minute de jeu. 0-1.

Piqué au vif, les rouges réagissent rapidement, et sur l’action qui suit, Antonin Godet vient tromper le portier adverse d’une frappe croisée. 1-1. Les coéquipiers de Corentin Talon conservent le ballon, et parviennent à se trouver dans le camp adverse. Plus rapide que tout ses adversaires, Évan Boizumault créer le danger sur chaque prise de balle, sans se montrer décisif. A la 35e minutes de jeu, Évan lance parfaitement Hugo Martin qui réalise le geste juste et parvient à donner l’avantage à son équipe.

2-1 pour le FC3M à la mi-temps.

La 2e mi-temps repart sur un bon rythme, bien organisé en 4-4-2, les coéquipiers de JB Dujour maîtrisent le jeu. Après avoir débarbouillé la défense adverse, Quentin Brochet arrive aux abords de la surface adverse et croise parfaitement sa frappe. 3-1. Mieux physiquement, la jeunesse des rouges fait la différence sur chaque action. C’est en milieu de seconde période, que se fait l’entrée en jeu d’Émile Coutant. Aubin Barbier centre pour Émile, les deux joueurs combinent et Émile parvient à se retrouver seul dans la surface. Voyant le ballon en triple, Émile décide de frapper le bon et entérine la victoire des rouges. 4-1. Chantonnay poussera en fin de match et réduira la marque à 4-2, score final.

 

Fléau de Winamax, Émile Coutant aura fait perdre bon nombre de combinés aujourd’hui encore. Indispensable, le buteur Hugo Martin conservera sa licence, mais Antonin Godet n’échappera pas à son petit tour de terrain.

Une victoire très importante grâce à une rage vaincre présente dans les têtes des 14 joueurs de Julien Jarrion. Ces 3 points glanés face à un concurrent direct permettent à l’équipe 3 de se repositionner à la 2e place.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut