Menu
Actualités

CDF : ce n’est pas passé loin…

Pour l’ouverture de cette nouvelle saison, les joueurs de Patrice Gandrillon, qui effectuait son baptême sous ses nouvelles couleurs, s’inclinent de peu contre un adversaire de qualité. Un match qui peut laisser des regrets au vu du tableau d’affichage toujours à l’avantage du FC3M à 20 minutes du terme…

FC3M – La Tessoualle : 2-3

Le match démarre sur un faux-rythme et les locaux sont acculés sur leur but. En retard dans les duels, imprécis techniquement, les rouges subissent les assauts répétés des joueurs de la Tessoualle qui ouvre le score logiquement au bout de 10 minutes sur une frappe excentrée suite à un corner vite joué. Ce but agit comme un déclic pour les partenaires de Vincent Moulart qui pressent plus haut et parviennent à mieux fermer les espaces. A la suite d’un pressing collectif, Jessy Parpaillon gratte le ballon dans les pieds du N°5 et ajuste une frappe dans la foulée aux 25m qui surprend le portier et qui permet aux rouges d’égaliser. Peu avant la demi-heure de jeu, suite à une combinaison côté gauche entre Vincent Butler, fraichement rentré, et Alexis Barreau, Jessy Parpaillon trouve Jimmy Bonnin dans la profondeur qui s’en va battre le gardien du pied gauche à l’issu d’un rush dont il a le secret. Le match se tend avant la pause, les cartons commencent à pleuvoir et il faudra une belle claquette d’Alexandre Merlet pour permettre au FC3M de regagner les vestiaires avec un but d’avance. La deuxième période est hachée par les fautes, surtout sifflées à l’encontre des coéquipiers de Thomas Barreau. Le FC3M manque l’occasion du break quand Vincent Butler bien lancé en contre trouve le petit filet du pied gauche. La fin de match est compliquée pour les rouges et sur un ballon perdu suite à un nouveau corner concédé, le N°5 marque en force au second poteau et ramène son équipe à égalité. Alors qu’on pense se diriger vers les prolongations, les visiteurs enfoncent le clou peu de temps après sur une belle demi-volée aux 18m qui file sous la barre transversale. La fin de match voit les joueurs de Patrice Gandrillon pousser pour arracher le nul mais Jessy Parpaillon voit sa frappe en demi-volée fracasser la transversale avant de rebondir… à l’extérieur du but… Ce sera la dernière occasion du match. Le FC3M est éliminé de la Coupe de France par cet adversaire pensionnaire de R3. Il faudra gommer les erreurs technique et mettre plus d’intensité avec et sans ballon pendant 90 minutes pour espérer remporter son premier match de la saison. A dimanche prochain pour la fête du foot à Menomblet.