Menu
Seniors

Débuts de championnats contrastés

La réserve continue sa spirale positive en s’imposant de belle manière malgré une fin de match tendue ! La première s’incline à l’extérieur, tout comme l’équipe 3 malgré une avance de 3 buts !

FC3M 1
Deuxième rencontre de championnat et déplacement à Chantonnay pour les rouges. Le début de match est très animé, sur une récupération haute, Alexis Barreau manque d’ouvrir le score au bout d’une minute de jeu. Dans la foulée, les locaux ouvrent le score sur un coup du sort et un centre dévissé qui termine au fond des filets… La réaction des joueurs du FC3M est bonne mais malgré des bonnes intentions, il manque toujours quelque chose dans le dernier geste ou la dernière course pour égaliser. La deuxième moitié de la première période est par contre à oublier, absents dans les duels, défaillants techniquement, les rouges sont très maladroits et redonnent confiance à Chantonnay sur des approximations ou des mauvais choix. Pour couronner le tout, Chantonnay marque un second but sur corner dans le temps additionnel. La seconde période est meilleure dans l’état d’esprit mais décousue dans le jeu malgré des situations intéressantes à négocier. Le temps file et la fin du match est sifflée sur ce score de 2-0. Réaction collective attendue la semaine prochaine en coupe pour repartir de l’avant !

FC3M 2
Premier match de championnat à domicile pour l’équipe réserve. Pour rester sur la même dynamique du match de coupe, il fallait être solidaire et ne pas négliger les efforts. Les rouges entament le match avec rigueur et disciplinés si bien que la première occasion franche a lieu à la première minute du match sur une frappe de Yohan Martin. Les rouges gagnent énormément de duel et récupèrent le ballon, le ballon est glissé à Yohan Martin qui gagne son duel face au gardien dès la 5′. 1-0. Les Bleus de L’ile d’Elle poussent pendant leur temps fort et égalisent juste avant la mi-temps. Les rouges rentrent au vestiaires avec ce coup au moral. Deuxième mi-temps sur le même rythme que la première ou les adversaires mettent un coup de collier, les rouges subissent mais ne craquent pas. Anthony Moulart récupère un ballon haut et qu’il protège bien pour la donner à Gustin Godet qui va frapper et marquer ! 2-1. Après ce but, les rouges se réveillent et monopolisent le ballon. Anthony Moulart est lancé dans la profondeur et marque son but. 5′ plus tard, c’est Gustin Godet qui marque le 4ème but rouge. 4-1 à dix minutes de la fin du match, les bleus remettent un coup de collier pendant que les rouges ne maîtrisent pas leurs émotions et se font surprendre par deux fois en l’espace de 6 minutes. 4-3. Les rouges disciplinés jusqu’à la fin du match ne subiront qu’une seule et dernière occasion où le match aurait pu virer dans l’autre sens, c’était sans compter sur la défense de Clément Bourrasseau qui gêne l’attaquant adverse pour éviter le drame. Fin du match, les rouges prennent les 3 premiers points en championnat mais se font peur en fin de match, il faudra d’avantage gérer ses émotions quand le plus dur est fait. Ne jamais rien lâcher tant que le coup de sifflet n’est pas donné. Cap sur le prochain match de coupe pour affronter La Roche ESO.

FC3M 3
Les rouge démarrent le match tambour battant. A la 10ème minute de jeu, Alexis Fuzeau déborde côté gauche, donne à Aubin Barbier qui dribble un joueur avant d’aligner le gardien. Peu de temps après, corner et tête croisée de Jérémy Sarrazin au premier poteau. Les rouges déroulent et Jérémy Sarrazin enfonce le clou d’une frappe dans le petit filet aux abords de la surface. Pierretardière réduit l’écart avant la pause sur un centre. Le début de seconde période est catastrophique pour les joueurs de Christophe Filachet. Entre la 45ème et la 55ème, les rouges encaissent 3 buts, beaucoup de panique et un gros manque de sérénité dans la gestion du match permettent aux locaux de repasser devant. A l’heure de jeu, Alexis Fuzeau obtient un penalty suite à une grosse charge du gardien, que Jérémy Sarrazin va rater. Fin de match décousue où les deux équipes auraient pu marquer mais pas de réalisme des deux côtés.