Menu
Coupe de France

Défaite cruelle aux tirs aux buts

Pour son retour à la compétition officielle, les rouges affrontent un adversaire costaud habitué du haut de tableau de D1. Les joueurs de Patrice Gandrillon abordent ce match sans complexe et se créent d’entrée deux grosses occasions mais la tête d’Alexis Barreau est repoussée par le gardien et celle de Jimmy passe de peu à côté. Les deux équipes se livrent une belle bataille mais ce sont bien les locaux qui maîtrisent la rencontre. Au milieu de la première mi-temps, les visiteurs trouvent la barre sur un retour de corner et dans la foulée, c’est Anthony Moulart qui trouve lui aussi la barre sur un bon service d’Alexis Plaideau. Score nul et vierge à la pause. En seconde mi-temps, le FC3M laisse un peu plus le ballon à son adversaire mais se montre très dangereux dans la transition à la récupération du ballon. Fraichement rentrés en jeu, Marcelin Anyi puis Vincent Butler ont l’occasion de forcer le verrou adverse mais tombent là encore sur un gardien très en réussite dans ses sorties. Plusieurs coups de pieds arrêtés s’accumulent mais la défense des noirs tient bon. De l’autre côté, Benjamin Cotillon passe une rencontre assez tranquille mais se montre vigilant sur les rares incursions adverses. On démarre donc la saison par la tant redoutée séance de tirs aux buts, car elle ne récompense pas forcément la meilleure équipe sur le terrain. Celle-ci sera fatale au FC3M, le gardien de St Georges arrêtant 3 tirs aux buts et faisant mieux que les 2 arrêts de Benjamin Cotillon… Les rouges démarrent donc la saison par un premier coup d’arrêt en Coupe de France mais livrent une première rencontre aboutie dans le jeu qui est porteuse d’espoirs pour la suite. Merci aux nombreux supporters présents au bord du terrain !